Bilan psychologique : définition 

Un bilan psychologique permet d’appréhender l’individu dans sa globalité, d’expliquer son fonctionnement, d’apporter un diagnostic sur les troubles identifiés.

Bilan psychologique enfant et adolescent 

Les étapes pour élaborer un bilan :

  1. Entretien ou « premier rendez-vous » : faire le point sur les signes cliniques, la situation, les questionnements…
  2. Passation de tests : 1h à 2h (selon le test)
  3. Dépouillement, analyse et interprétation des résultats; rédaction du bilan : 1h à plusieurs heures (pour le psychologue)
  4. Entretien : restitution des résultats et du bilan

Pourquoi un bilan ?

Les demandes sont variées, pour un enfant ou un adolescent :

  • Des problèmes d’attention et de concentration
  • De l’hyperactivité
  • Des problèmes de comportement : retrait social, insolence, agressivité…
  • Des difficultés de communication
  • Un retard scolaire
  • De l’anxiété
  • Des troubles de l’apprentissage
  • Des troubles alimentaires
  • Des troubles du sommeil
  • De la phobie scolaire
  • Des additions
  • Un défaut d’estime de soi

Les tests utilisés :

Les tests du fonctionnement intellectuel :

  • Le plus couramment utilisé : le WISC

Les tests attentionnels :

  • Le Tea-Ch : mesure différents types d’attention. Efficace pour détecter un trouble de l’attention.

Les tests de personnalité :

  • Le PSA ou le NEOPI

Les échelles d’évaluation et de diagnostic :

  • L’ADIR et l’ADOS : échelle de diagnostic de l’autisme

Je réalise l’ensemble de ces tests et propose des bilans, selon la situation et les troubles évoqués.

L’ABA = Définition

Les termes ABA proviennent de l’anglais : Applied Behavior Analysis

L’ABA est une approche qui applique les principes de l’apprentissage.

Elle utilise une démarche scientifique et un cadre éthique strict.

L’ABA = son but 

Son but = créer ou modifier des comportements socialement reconnus et adaptés.

Son application 

L’ABA utilise les principes de l’apprentissage pour provoquer un changement dans le comportement.

Cela s’applique donc à tout apprentissage, dans n’importe quel domaine de la vie :

l’apprentissage de la marche, l’apprentissage d’un instrument de musique, l’apprentissage de la conduite, l’apprentissage du langage, l’apprentissage des codes sociaux…

L’ABA est une approche surtout connue dans le suivi d’enfants autistes; mais cela s’applique à tout individu qui présente des troubles du développement à qui l’on souhaite apprendre des comportements.

Application :

  • Troubles du spectre autistique = TSA
  • Retard du développement
  • Troubles du développement 
  • Troubles du comportement
  • Troubles attentionnels
  • Troubles alimentaires, troubles du sommeil, phobies...
  • Tout individu chez lequel on veut corriger des comportements et en apprendre des nouveaux 

L’ABA = petite conclusion

L’ABA n’est pas une méthode à la mode. La France accuse 40 ans de retard sur les pays européens et les USA.

C’est une approche qui utilise les procédures d’apprentissage pour aider les patients.

Elle s’applique auprès des enfants autistes, des enfants avec des troubles du comportement et/ou du développement, ou porteurs d’un handicap.

Elle est aussi utilisée pour aider les personnes dans le quotidien : thérapie familiale, aide aux parents en difficulté avec leurs enfants… ; ainsi que pour aider des patients atteints de différents troubles et pathologies : troubles alimentaires, phobies, TOCS, dépression, échec scolaire, mutisme sélectif…

Les prises en charge globales en ABA

Elles sont mises en place pour les enfants autistes ou les enfants qui ont des troubles du développement et/ou du comportement.

Prise en charge globale :

Une prise en charge globale est assurée par une équipe qui travaille autour de l’enfant.

Elle nécessite un accompagnement de 20h à 40h par semaine.

L’équipe :

L’équipe est composée d’un psychologue et d’intervenant(s) (AVS ou éducateur spécialisé ou AMP).

Elle travaille en étroite collaboration avec les professionnels (kinésithérapeute, enseignant, médecin…); ou les proches de l’enfant (frères et sœurs, grand-parents…) afin d’assurer une cohérence et une efficacité de la prise en charge.

Les interventions :

L’équipe intervient dans les différents lieux de vie de l’enfant : à l’école, au domicile, dans les magasins, chez les grand-parents, au centre de loisirs…

Les interventions s’adaptent au niveau de l’enfant : de son profil et de ses compétences.

Avant de débuter une prise en charge : le psychologue évalue l’enfant en utilisant des échelles d’évaluation (ABLLS, AFLS, VBMAPP…); et écrit un projet individualisé en fixant des objectifs d’apprentissage à court et long terme. Il rédige des programmes d’apprentissage qui sont mis en place par le(s) intervenant(s).

Le(s) intervenant(s) sont supervisés par le psychologue qui leur apporte un regard extérieur, une aide, ainsi que conseils pour modifier et améliorer leur pratique.

Le(s) intervenant(s) se filment lors de leurs interventions; cela permet lors de bilans ou de réunions de visionner ces vidéos et d’améliorer la pratique professionnelle.

L’implication des parents :

L’implication des parents est essentielle dans la prise en charge.

Le psychologue intègre les parents et les proches dans le suivi de leur enfant.

En réalisant de la guidance parentale, les parents sont impliqués et mettent en place des programmes d’apprentissage.

Les parents se filment et transmettent leurs vidéos au psychologue afin que ce dernier les aide dans leur implication du quotidien.

Avant de débuter une prise en charge, le psychologue rédige un contrat entre la famille et lui pour poser le cadre du suivi : le nombre d’heures de prise en charge, le nombre d’heures de guidance parentale, les missions du psychologue, les interventions des parents et proches…

Les modalités pratiques :

L’ABA étant une approche peu utilisée en France qui est nettement en retard par rapport aux pays européens et aux Etats-Unis;

Il n’est pas possible de trouver des professionnels formés pris en charge par la sécurité sociale.

L’unique Master qui forme des psychologues en ABA est à l’Université de Lille 3.

L’unique DU (Diplôme Universitaire) en ABA se situe également à l’Université de Lille 3.

Par ailleurs, de nombreux professionnels se forment sur le terrain, en étant supervisés par d’autres professionnels.

L’ensemble des frais est à la charge de la famille :

  • rémunération du(de la) psychologue
  • rémunération de l’intervenant

Ma formation 

Psychologue depuis 2006,

Diplômée d’une Maîtrise en Psychologie option Neurosciences à l’Université d’Aix-Marseille,

Et d’un Master en Analyse Appliquée du Comportement Enfance et Adolescence à l’Université de Lille 3.

Egalement formée aux Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) à l’Association Française de Thérapies Comportementales et Cognitives (AFTCC).

Mes expériences professionnelles

Le type de personnes suivies

J’ai plus de 10 ans d’expérience dans le suivis d’enfants et d’adolescents  :

Autisme = TSA (Troubles du Spectre Autistique)

Troubles du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H),

Syndrome de Rett,

Syndrome d’X-fragile,

Trisomie 21,

Phobie Sociale,

Phobies spécifiques,

Mutisme sélectif,

Troubles de la personnalité…

Les lieux de mes interventions

C’est ainsi que j’ai assuré le suivi des enfants et adolescents dans leur école :

en milieu ordinaire : école maternelle, élémentaire, collège et lycée; en ULIS, en CLIS…

J’ai également travaillé en cabinet pour proposer des thérapies

d’enfants et adolescents souffrant de troubles divers : phobie scolaire, troubles anxieux, troubles du sommeil, troubles alimentaires, dépression

Les partenaires de travail

Pour ce faire, j’ai travaillé avec les partenaires et professionnels :

équipes enseignantes,

médecins,

éducateurs,

psychomotriciens,

orthophonistes,

kinésithérapeutes;

MDPH,

hôpitaux,

ARS…

Ma spécialisation

J’ai mis en place des prises en charge en Analyse Appliquée du Comportement (ABA) :

évaluation des déficits et compétences des enfants,

mise en place de projets éducatifs individualisés,

rédaction de programmes,

supervision d’éducateurs/intervenants,

accompagnement dans tous les milieux de vie,

participation aux synthèses, réunions…

La guidance parentale

J’ai également fait de la guidance parentale auprès des parents :

aide à la gestion des troubles,

aide au quotidien dans les apprentissages,

accompagnement dans les lieux extérieurs (magasins, parcs, lieux de vacances…)

Les formations

J’ai par ailleurs réalisé de nombreuses formations ou sensibilisations à l’ABA pour les parents et les professionnels.

Les bilans et évaluations

J’ai aussi réalisé des bilans psychologiques et psychométriques :

Tests et échelles pour le diagnostic, pour l’évaluation de troubles : Autisme, Trouble de l’attention….

Tests d’intelligence, tests de personnalité…

Ma formation continue

J’ai toujours été supervisée par des professionnels en ABA = BCBA-D.

Enfin, je mets un point d’honneur à assurer ma formation continue et à collaborer avec différents professionnels formés.

En conclusion, je suis à l’écoute et propose des suivis rigoureux pour tout enfant et adolescent. 

Présentation

Les Thérapies Comportementales et Cognitives sont des thérapies brèves qui visent à aider toute personne souffrant d’un trouble psychologique ou d’un handicap.

Les TCC se distinguent d’autres thérapies par le lien entre le thérapeute et le patient : ils travaillent ensemble, et par la méthodologie utilisée par le thérapeute.

Le thérapeute utilise différentes techniques qu’il adapte à chaque patient qu’il reçoit.

Le but est de provoquer des changements positifs et immédiats dans le quotidien de la personne pour améliorer sa qualité de vie.

Concept des TCC

Les TCC sont basées sur des concepts validés scientifiquement.

Ces concepts montrent que les pensées, les émotions, les sensations physiques et les actions sont liées entre elles.

La thérapie apprend au patient qu’il peut avoir le contrôle de ses pensées, ses émotions et ses actions. Elle l’aide à surmonter des croyances automatiques et utiliser des stratégies pratiques pour modifier ou changer ses actions.

 

Application des TCC

Les TCC sont utilisées pour traiter une variété de problématiques, incluant :

♦ Troubles anxieux

♦ Stress Post Traumatique

♦ Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

♦ Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité TDA/H

♦ Phobies sociales

♦ Phobies spécifiques

♦ Phobies scolaires

♦ Dépression

♦ Faible estime de soi

♦ Peurs irrationnelles

♦ Dépendance aux substances ou aux jeux

♦ Troubles du sommeil

♦ Troubles alimentaires

Les TCC traitent également d’autres problèmes psychologiques. Dans certains cas, d’autres formes de thérapies combinées aux TCC sont conseillées pour de meilleurs résultats. Le thérapeute est là pour vous conseiller.

L’AFTCC

L’AFTCC ou Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive; forme les professionnels (psychologues ou médecins) aux thérapies comportementales et cognitives.

Elle regroupe un ensemble de praticiens TCC.

Elle dispose d’un annuaire dans lequel figurent l’ensemble des praticiens formés au TCC.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site de l’association : http://www.aftcc.org/content/laftcc

 

Je propose un suivi psychologique pour un enfant ou un adolescent qui se trouve dans une situation problématique ponctuelle ou qui nécessite un suivi plus long et un accompagnement individualisé.